Répondre au sujet  [ 50 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Auteur Message
 
Message Publié : 22 Sep 2003 08:04 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 15 Avr 2003 15:03
Message(s) : 659
Localisation : Melbourne
Bonjour a tous,

Je ne parlait pas specifiquement de la realite TV. En fait ce que je voulais dire c'est que, comme l'a dit Kate, nous avons tous plus ou moins la meme education a la base. On sait que Mona Lisa est au Louvre, que le mont blanc est la plus haute montagne de france culminant a 4807m (de mon temps) que marignant c'est 1515, que louis XIV etait le roi soleil, que tout les chemins menent a Rome et qu'on peut pas avoir le beurre et l'argent du beurre etc etc.
Tu poses ces questions a un francais il devrait pas avoir de probleme, tu pose la question a un australien c'est pas evident qu'il comprenne.

C'est le genre de trucs qui me largue dans les conversations.

Laurent


  Profil  
 
 
Message Publié : 22 Sep 2003 15:40 
Fair Dinkum Mate
Fair Dinkum Mate
Hors-ligne
Inscription : 17 Sep 2003 17:09
Message(s) : 71
Localisation : Canberra
Manu a écrit :
Juste une petite question...

Lorsque j'etais en stage (en entreprise) en France, tous les collegues parlaient des derniers matchs de foot ou de rugby. Je ne suis pas dutout les resultats des matchs, je ne connais meme pas quelles equipes sont bonnes et lesquelles sont mauvaises.
Un peu comme vous le disiez concernant les emission de real TV. Pourtant meme si ca ne m'interesse pas dutout j'ai du m'informer pour pouvoir m'integrer dans le groupe car les commentaires de match etaient les principales discussions.
Bref la question est: Pensez vous qu'il faille s'informer (a defaut de s'interesser) sur des sujets qui sont communs aux autres dans le but de s'integrer?
Ou plutot de rester soi meme?


Bonjour,

En ce qui me concerne, je pense qu'on peut rester soi meme en s'interessant aux autres.
Quand je change de boulot ou d'endroit j'essaie toujours de m'interesser à ce qui se passe localement aussi bien dans l'entreprise que dans mon quartier ou ma ville.
Et puis, comme dirait l'autre "on ne peut pas plaire à tout le monde", donc je l'assume et choisissant mes copains. Je fais une distinction biensur entre copains et relations :wink: . Je ne cherche pas à plaire à tout le monde, il y a qui m'apprécient et d'autres qui me detestent. Ca fait partie du jeu... Attention, je dis que je cherche pas à plaire à tout le monde, par contre je m'interesse à tout ce qui se passe autour de moi

Vince


  Profil  
 
 
Message Publié : 22 Sep 2003 16:17 
Fair Dinkum Mate
Fair Dinkum Mate
Hors-ligne
Inscription : 17 Sep 2003 17:09
Message(s) : 71
Localisation : Canberra
tompouce a écrit :

Tu poses ces questions a un francais il devrait pas avoir de probleme, tu pose la question a un australien c'est pas evident qu'il comprenne.

Laurent


Ce serait alors l'occasion d'échanger sur ses "connaissances de base" :wink: .

On partage avec l'australien notre programme de college et lui nous apprend où se trouve l'australie. Je connais pas mal de frenchies qui ne savent pas où se trouve l'autralie sur le globe (c'est moins grave :( ). Je connais aussi des frenchies qui ne savent pas où se trouve l'ile de la Réunion (c'est plus grave car c'est un département français !)

Comme quoi il ne faut pas se décourager.

Ceci dit, ta derniere remarque me laisse un peu perplexe. Si je comprends bien, quand "l'autre" ne comprend pas ta culture, ca semble te poser un probleme (je dis bien ca semble). Je me demande si on n'est pas en train de parler d'un autre sujet plus grave que le mal du pays.

Vince


  Profil  
 
 
Message Publié : 23 Sep 2003 14:24 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 15 Avr 2003 15:03
Message(s) : 659
Localisation : Melbourne
Non moi ca me pose pas de probleme. Je dis simplement que quand tu es un francais immerge avec pas mal d'australiens des fois tu peux te trouver un peu largue.
Je suis 100% d'accord avec toi, c'est une super occasion pour echanger des trucs avec des cultures differentes mais des fois ca fait du bien et s'est rassurant de pouvoir parler avec des francais car sur ce point on se comprend.

Je me sent super bien en australie depuis pres de deux ans, perso la france me manque pas trop, je suis ici, j'y suis bien, je vie differement et j'aime ca.
Mais, je comprends qu'avec le temps qui passe, quelques fois on puisse se sentir un peu largue et encore etranger dans ce pays.

C'est comme un bon vin, ca me gene pas de ne pas en boire tous les jours mais quand j'en deguste un , j'apprecie.
:mrgreen:

Laurent


  Profil  
 
  Bon question!
Message Publié : 24 Sep 2003 14:10 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 07 Juin 2003 16:56
Message(s) : 1245
Localisation : >Une aussie que vit a Ballarat, 100 km N-O de Melbourne
Manu a écrit :
Juste une petite question...
Lorsque j'etais en stage (en entreprise) en France, tous les collegues parlaient des derniers matchs de foot ou de rugby. Je ne suis pas dutout les resultats des matchs, je ne connais meme pas quelles equipes sont bonnes et lesquelles sont mauvaises.
Un peu comme vous le disiez concernant les emission de real TV. Pourtant meme si ca ne m'interesse pas dutout j'ai du m'informer pour pouvoir m'integrer dans le groupe car les commentaires de match etaient les principales discussions.
Bref la question est: Pensez vous qu'il faille s'informer (a defaut de s'interesser) sur des sujets qui sont communs aux autres dans le but de s'integrer?
Ou plutot de rester soi meme?


C'est un tres bon question Manu.
Reponse: je crois qu'il faut juste un peu pour s'informer des choses pour avoir un peu des choses communs aux autres...mais pas tres beaucoup.
To try and explain better in English, I mean to say, I think it's fine to take a bit of interest in reality tv and current topics outside your interest, but for me, I can only go so far, otherwise I feel a bit like I could be selling my soul.

Pour expliquer:
Petite histoire: Il y a 15 ans, mon mari a travaille avec beaucoup des jeune hommes dans un compagnie ou ils ont travaille pour la plupart le 'night shift'. Apres le fini de chaque 'night shift', tout les hommes du 'shift' a visite le pub juste en face du ‘bureau’ pour boire un peu ensemble (plutot 'beaucoup et beaucoup de biere!')
A ce temps la, mon mari a deteste le biere. It was a tradition that every worker would take their turn to 'shout' a jug of beer for everyone. He wanted to fit in and be 'one of the boys' but without all the beer, he thought he would never belong, so he had a problem. So even though he hated it, he drank it anyway, and even though he likes beer now, he still has the bad memories of how bad and foul tasting this beer was, drinking it presque chaque jour.

My idea is that if you have to change yourself so much to fit in, are these friends real friends anyway?
I had a similar situation for many years when I worked in a large newspaper office in a team of 10 women much older than myself. (so I had a ‘generation gap’ with them too).
At Xmas and other parties with the social group, it really felt like you HAD to drink champagne to fit in (only one certain brand), et je DETESTE le champagne.
If I had drunk it anyway I could have had the illusion of belonging (but it would not have been reality). So I just got stubborn instead, and the more they tried to convince me to drink it, the more I kept drinking just my crème de menthe and Vodka, thinking if I was happy doing that, who were they to try and change me?
This kind of ‘peer group pressure’ is exactly what I left school to escape.

This is just one little example of many.

But luckily it hasn't always stayed like that: it took a long time but finalement I found 'my own kind' - j'ai trouve le groupe de L'Alliance Francaise. Here, French wine and other kinds are very important discussion points each week (and I don't drink wine) but no matter what else I drink, I'm never left out. I can still listen to the French words (or admire the bottle labels hehe ;-)) and learn something and it's still fun. You can 'do your own thing', and it's still cool.

So, I have quite a bit of experience at living on the fringe/edge of my own society, and can only imagine how much stronger it must feel when you are on the edge of a society which is not of your own nationality....but at least you still get to be yourself....
For sport, since it is very close to Aussie Rules Grand Final time, a few weeks ago I 'wasted' some time doing some quick research on which teams could be in the Grand final (total surprise!) as I hadn't paid attention since last Grand Final.....so at least I won’t be completely ignorant when the match is played, and people won't realize I spent the entire year not caring about this game at all...

It reminds me of another story, while working for the newspaper. 99% of us were all Aussies, except for one Brit...and pauvre Philippe, qui etait francais.
He tried to learn about Aussie Rules football (maybe to fit in better - but it didn't work) and there were plenty of football mad Aussies with opinions to help 'sort him out' and tell him which team to support.
Philippe's idea of team sports was 'que le meilleur gagne' and not being sport mad, I could understand this sentiment just fine, but not the guys.
'No, no, that's now how it works!' They would tell him. "You have to pick ONE TEAM and you will support that team no matter what."
Then, it seemed to become more a case of 'following the team' rather than following the sport, since if their team wasn't playing many guys didn't even watch the games.
I don't know if this is how European football works too......???

Kate :D


  Profil  
 
 
Message Publié : 16 Oct 2003 15:42 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Addict
FranceDownUnder Addict
Hors-ligne
Inscription : 02 Sep 2003 15:19
Message(s) : 118
Localisation : Randwick NSW
Petite question vite fait pour ceux qui ont le benefice de l'experience:
Est-ce que sentez que les subtilites de votre langue maternelle vous echappent apres avoir habite plusieurs annees dans ce beau pays anglophone? (ou c'est juste moi?)


  Profil  
 
 
Message Publié : 16 Oct 2003 15:49 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 15 Avr 2003 15:03
Message(s) : 659
Localisation : Melbourne
En ce moment je suis dans la paperasse et je dois passer des coups de telephone en France, c'est l'horreur on dirait un goliot.

Laurent


  Profil  
 
 
Message Publié : 16 Oct 2003 17:43 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Addict
FranceDownUnder Addict
Hors-ligne
Inscription : 15 Oct 2003 10:36
Message(s) : 162
Localisation : Sans-Souci, NSW
Apres pres 7 ans que vis dans des pays anglophones, oui des fois je cherche mes mots en francais, parfois (souvent en fait) ca viens plus naturellement qu'en anglais. Au boulot on a beau etre une petite flopee de francais, mais a la maison mes gosses me parlent en anglais (c'est un effort pour eux de parler francais). :(
Maintenant je parle 2 langues, mauvais francais & poor english. :oops:
D'un autre cote grace a moi many colleagues are swearing in french.... J'exporte la culture de notre terroir. 8)


  Profil  
 
 
Message Publié : 16 Oct 2003 21:54 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Addict
FranceDownUnder Addict
Hors-ligne
Inscription : 26 Sep 2003 13:57
Message(s) : 163
Localisation : Adelaide
il me semble que les Francais qui habitaient en Oz depuis qq annees, commencent a composer leurs phrase comme un anglophone. C'est un peu subtil, je sais. Que pensez-vous :?:


  Profil  
 
 
Message Publié : 17 Oct 2003 10:53 
Fair Dinkum Mate
Fair Dinkum Mate
Hors-ligne
Inscription : 13 Oct 2003 09:07
Message(s) : 80
Localisation : Lyon, France
ça fait un peu plus d'un an que je suis là, mais je commence déjà à perdre le français...
Et oui, je commence la phrase en français comme je la commencerais en anglais, et du coup, ben je peux plus la finir !
Ma frangine se paye ma tête en France avec ça d'ailleurs...
Le pb c'est que mon anglais s'améliore plus vraiment et donc comme cela a déjà été dit, je parle le français à coup de pioche and I speak poor English...
Mais sinon pour revenir sur le sujet de départ, j'avais jamais eu de coup de blues jusqu'à récemment. Ca fait maintenant presque 8 mois sans être retourné en France et là, ça me manque...
Mais je sais aussi que quand je vais y retourner pour Noël, je vais tout de suite être déçu par l'attitude des français en général...
Et oui, comm on dit parfois, la France est un très beau pays, mais pour compenser, y'a les français...


  Profil  
 
 
Message Publié : 17 Oct 2003 14:04 
Avatar de l’utilisateur
Modérateur
Modérateur
Hors-ligne
Inscription : 20 Avr 2003 15:03
Message(s) : 1814
Localisation : Sydney (Maroubra) NSW
Bonjour,

Tetenbas, bonne remarque, moi aussi, je patouille en francais... Qand je dois traduire de l'anglais en francais, j'ai du mal a trouver des equivalents...
Je mets regulierement des mots anglais dans mes phrases... Par facilite, surtout du fait de travailler dans un milieu anglophone toute la journee...

Les premiers jours de mes vacances en france, j'ai tendance a parler anglais... De meme les premiers jours ou je reviens ici, je parle francais...

Bref, ca perturbe un peu!!! Mais il y a des choses pires dans la vie!!! :wink:

Celine


  Profil  
 
 
Message Publié : 17 Oct 2003 14:46 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Addict
FranceDownUnder Addict
Hors-ligne
Inscription : 02 Sep 2003 15:19
Message(s) : 118
Localisation : Randwick NSW
Je vous parlais de ca parceque je ressens un peu de frustration :evil: quand je n'arrive pas a trouver un mot en francais, ou que je me rends compte que la phrase que je viens de sortir ne veut rien dire. Des exemples (et non pas 'exAmples'!):
Qui n'a pas ecrit mariage avec 2 R en francais?
Qui n'a pas dit 'supporter' a la place de 'soutenir'?
Qui n'a pas dit 'congratulations' au lieu de 'feliciations'?
Qui n'a pas dit 'sorry' a la place de 'desole'?
Comment on dit 'accountancy' deja?
Etc.

Apparemment on est tous dans la meme galere et il n'y a pas que moi qui ai l'impression de ne plus pouvoir parler francais, et en meme temps de ne pas encore pouvoir parler anglais correctement. Merci de votre soutien. :cry:


  Profil  
 
  Interessant...
Message Publié : 25 Oct 2003 11:04 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 07 Juin 2003 16:56
Message(s) : 1245
Localisation : >Une aussie que vit a Ballarat, 100 km N-O de Melbourne
Ce topic anglais/francais est tres interessant a moi car j'ai toujours un interet speciale a propos de Quebec, et je me demandes pour longtemps si c'est possible d'etre completement 50/50 bilingue....

At one stage I thought I had found some Canadians like that, but on closer questioning, they turned out to be more French, which was ok, but I was hoping to find people who were 100% happy speaking either English or French with no special preference for either, and could swap back and forth at will, but in complete sentences of one language or the other, rather than a mixture.

But I know myself, a mixture is more likely what you get, and that's still nice. Often when I see English words thrown in the middle of all French forums, I never know if it is that that word/s have been accepted into French usage in France, or just adopted in Oz life here.
If the latter, that's nice too, and certainly makes it easier for us Aussies to read some of your posts!

(On a side note, maybe we should open a post for Aussie words that Frenchies find and get to use here, since as the site language is not English, there's a whole chunk of OZ culture people are missing, especially those who aren't here yet).

J'ai un autre interet dans le sujet de 'bilingualism' - les reves.
J'ai un theory que lorsqu'on peut commencer a rever souvent en la langue d'inverse que normalement (pas encore la langue de naissance) the transformation is establishing itself much more firmly towards that language/culture and you know you are well on the way..
I've asked quite a few French about it and got some interesting answers which seem to support my theories.
What do you think?

Il y a 10 ans, j'ai une amie Francaise dans ma petite ville qui a habite en Australie depuis 10 ans. One of the more disturbing things about becoming Aussie for her seemed to be that her dreams were becoming English and conflicting with her Frenchness - in one dream in particular she was driving a car on a highway, on the left as she was now an Aussie, but the scene was still an Autoroute in France, because she was also still French of course, and so she had all the traffic coming straight towards her!
The full story was really funny (but not the fact she was terrified) and gave me some interesting insights into culture clash (even if it was sub-conscious)

Quelquefois j'ai revait en francaise moi-meme, et ca m'etonne car la je peut parle fluentment avec les mots que je n'avais connu que j'ai appris, je peut me comprendre (toujours utile hehe!) mon accent francaise n'est pas shit .....et puis je me reveille :mrgreen: and it's back to being Kate...
:?

tetenbas a écrit :
Apparemment on est tous dans la meme galere et il n'y a pas que moi qui ai l'impression de ne plus pouvoir parler francais, et en meme temps de ne pas encore pouvoir parler anglais correctement. Merci de votre soutien. :cry:

Non, tetenbas, ne pleure pas, ton anglais est plutot plus bon que tu crois (je trouve souvent avec les Europeans qu'ils sont plus 'critical' of their own language skills que une grande partie de nous). Have many of you noticed that there are a fair few Aussies running around out there who take so many short-cuts with their spoken English, and worst of all, use wrong tenses? (not just being lazy, but because they really don't know better). Most Frenchies I've met can beat that hands down within a couple of years. Score 1 for Frenchies, nil for Aussies.

Kate


  Profil  
 
 
Message Publié : 28 Juin 2006 15:17 
New Mate
New Mate
Hors-ligne
Inscription : 28 Juin 2006 14:36
Message(s) : 6
Hello !

je suis contente de lire vos differentes experiences et surtout ca me rassure. en fait je suis a sydney depuis 1 an et demi et les premiers mois, j avais souvent le mal du pays, j adore sydney et la vie ici, mais j avais du mal de m adapter sur certains points. et maintenant apres plus d un an, je suis dans le bain et je ne profite que des points positifs.
il faut dire aussi que depuis le debut, je ne cotoie que tres peu de francais, alors la culture me manque aussi. et pas possible de rentrer pour un weekend!
mais au final c est une experience geniale et je suis contente de mon integration ici, car c etait un super challenge pour moi avant de partir et laisser tout derriere moi en France !

bye
LN


  Profil  
 
 
Message Publié : 28 Juin 2006 23:24 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 19 Mai 2005 04:48
Message(s) : 257
Localisation : noosaville
bravo !! tu as reussis ton integration c est genial et de surcroit sans croiser trop de francais ... super

chapeau bas :wink: c est comme ca qu on avance :D


  Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
Répondre au sujet  [ 50 message(s) ]  Aller vers la page Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Bing [Bot], Google [Bot] et 2 invité(s)


Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  

Dernières discussions sur les forums FranceDownUnder.com:




Forums powered by phpBB
©2002-2014 FranceDownUnder.com