RĂ©pondre au sujet  [ 1 message ] 

Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Auteur Message
  Australie : reprise de l'exploitation d'uranium
Message PubliĂ© : 01 Mai 2007 21:46 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 07 Jan 2003 11:15
Message(s) : 1092
Localisation : Sydney, NSW, Adelaide, SA, et Versailles, France
RFI a Ă©crit :
Australie : reprise de l'exploitation d'uranium

Les partisans de l’énergie nucléaire et les producteurs d’uranium sont soulagés : les travaillistes australiens acceptent enfin de lever leur opposition à l’exploitation de nouvelles mines d’uranium. Après un moratoire de vingt-cinq ans, c’est un vote historique qui intervient sur un marché surchauffé en raison de la renaissance du nucléaire civil. On ne s’attend pas à une répercussion directe sur le marché spot de l’uranium déjà au plus haut, le prix a plus que doublé en un an, la livre vaut en ce moment 113 dollars ; comme la décision était attendue, les négociants l’ont déjà anticipée. En revanche, les bourses ont très vite réagi : ce lundi, la plupart des sociétés minières détentrices de droit sur des mines australiennes ont vu leur cours grimper.

Alors qu’elle détient 40 % des réserves d’uranium, l’Australie n’a que trois mines en production en raison du rejet politique suscité par l’uranium, elle a donc a été rapidement dépassée par le Canada. Ce rejet peu discuté tant que les prix stagnaient est devenu intenable avec l’envolée des matières premières ; les travaillistes susceptibles de gagner la prochaine élection générale ont donc consenti à cet aggiornamento en phase avec les intérêts de l’industrie minière australienne. La bataille n’est pas terminée pour autant pour les sociétés minières, car ce sont les dirigeants des Etats concernés qui gardent le dernier mot, des Etats tous contrôlés par le parti progressiste.

En Australie du Sud, où se trouvent les deux mines actuellement en production sur les trois autorisées, l’ouverture va de soi, en revanche en Australie occidentale, où les réserves sont prometteuses, les travaillistes au pouvoir restent sur la même position. Au Queensland, l’autre morceau de choix pour les réserves, l’opposition au nucléaire est aussi fermement défendue. C’est d’ailleurs dans cet Etat que la société Summit, convoitée il y a peu par le français Areva, détient les droits sur le gisement proche du Mont-Isa. Summit a finalement accepté l’offre de rachat de son compatriote Paladin, mais Areva a pris une participation de 10 % dans cette société, histoire de garder un accès à un potentiel recherché. Hors du continent australien, on se bouscule pour décrocher des droits sur de nouvelles mines d’uranium. Le Kazakstan, avec 20 % des réserves d’uranium de la planète, fait partie des Etats particulièrement courtisés. Cette semaine, une délégation japonaise est sur place pour signer une série d’accords entérinant la coopération nucléaire entre les deux pays, les Nippons construisant une centrale pour avoir accès à l’exploitation minière.

Source : http://www.rfi.fr


  Profil  
 
Afficher les messages publiĂ©s depuis :  Trier par  
RĂ©pondre au sujet  [ 1 message ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Dernières discussions sur les forums FranceDownUnder.com:




Forums powered by phpBB
©2002-2014 FranceDownUnder.com