RĂ©pondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Auteur Message
  Aborigènes: la voie de la rĂ©conciliation
Message PubliĂ© : 08 Nov 2002 09:56 
Avatar de l’utilisateur
Administrateur
Administrateur
Hors-ligne
Inscription : 06 Oct 2002 18:35
Message(s) : 604
Localisation : NSW Mid-North Coast, Australia.
Voici un article qui résume bien le pourquoi du malaise qui règne en Australie dès que l'on aborde le sujet des aborigènes... :roll: :( :roll:

Je serai curieuse de savoir ce qu'en pense nos quelques membres Australiens ainsi que nos Français installés en Australie depuis longtemps... :?: :?: :?:


Citer :
ABORIGENES : LA VOIE DE LA RECONCILIATION

Les résultats du dernier recensement révèlent une nouvelle tendance dans la population australienne: la reconnaissance et la revendication de ses origines indigènes. Cette démarche s’inscrit dans un mouvement plus profond de réconciliation nationale entre les communautés aborigènes et blanches de cette île-continent. Toutefois, la population reste toujours opposée sur l’opportunité de présenter des excuses officielles aux peuples autochtones.


De notre correspondante en Australie

Le recensement réalisé en 2001 montre une croissance de la population aborigène de près de 16% en 5 ans. Cette explosion s’explique par un taux de fertilité particulièrement élevé, et la revendication de racines aborigènes pour des personnes qui jusqu’ici les cachaient.

Contrairement aux idées reçues, la population aborigène, estimée à 460 000 personnes soit 2,4% de la population globale, est particulièrement présente aussi en milieu urbain. Sydney en accueille plus de 37 000 et Brisbane près de 35 000. Toutefois, les territoires du Nord et de Torres Strait rassemblent toujours les plus fortes pourcentages (77% de la population). Par ailleurs, des caractéristiques se confirment, notamment la jeunesse de la population: 58% des peuples aborigènes ont moins de 25 ans et ont une espérance de vie réduite de 20 ans comparée aux Australiens «blancs». Les taux de chômage, d’emprisonnement, de dépendance à l’alcool ou aux drogues, particulièrement élevés chez les aborigènes, se maintiennent et contribuent à leur marginalisation dans la société australienne.

Néanmoins, ce recensement révèle l’existence d’une partie de la communauté mieux intégrée, jusqu’ici discrète sur ses origines, et qui tend désormais à les revendiquer. Les efforts menés pour la réconciliation et la reconnaissance des traumatismes subis par les aborigènes ont sans doute joué un rôle important dans cette prise de position.

100 000 enfants aborigènes enlevés à leurs parents

En 1977, la Commission nationale des droits de l’Homme rendait un rapport où elle n’hésitait pas à accuser les précédents gouvernements australiens de génocide à l’encontre des populations aborigènes. La Commission faisait plus particulièrement référence à la politique d’assimilation forcée mise en place en 1910 et visant à retirer les enfants aborigènes à leurs parents. On parle de «génération volée». Plus de 100 000 enfants ont ainsi été enlevés, déportés vers d’autres Etats et placés dans des institutions religieuses ou confiés à des parents adoptifs blancs. Cette politique s’est achevée seulement à la fin des années 60.

L’actuel Premier ministre australien, John Howard, a déclaré lors des dernières élections que la réconciliation entre les communautés aborigène et blanche était une priorité. Le leader conservateur se donnait jusqu’à la fin de l’an 2000 pour aboutir à un document de réconciliation nationale. Ce document n’a cependant pas encore vu le jour. Un point de litige majeur demeure: la question des excuses officielles. Même s’il a exprimé à titre personnel ses «sincères et profonds regrets envers les peuples aborigènes», Monsieur Howard refuse d’intervenir à titre officiel. «Les actions, plus que les mots, feront la différence» insiste-il. Cette position s’explique en partie par la crainte qu’une reconnaissance de la responsabilité des gouvernements antérieurs engendre une demande de compensation financière. Or, 30 000 personnes victimes de la politique d’assimilation forcée sont toujours en vie.

Les Australiens, dans leur grande majorité, soutiennent la position de John Howard et partagent les réticences du Premier ministre. De plus, il faut savoir que la question de la réconciliation n’apparaît pas pour l’Australien moyen, comme une issue majeure de la politique nationale. En effet, lors d’un récent sondage, sur une liste de 14 points, ce sujet arrivait en dernière position de leurs préoccupations.

Liens utiles (en anglais):
www.apology.west.net.au
www.reconciliationaustralia.org


CAROLE MARTIN
15/07/2002
www.radiofranceinternationale.fr



  Profil  
 
 
Message PubliĂ© : 12 DĂ©c 2002 19:32 
FranceDownUnder Addict
FranceDownUnder Addict
Hors-ligne
Inscription : 19 Oct 2002 10:24
Message(s) : 188
Localisation : Melbourne
La question aborigène me rend malade. L'injustice vers ce peuple est inimaginable. Aujourd'hui, autre nouvelle catastrophique:

' The Federal Government has rejected calls to rewrite or scrap the Native Title Act after the High Court's Yorta Yorta decision today.
Five of the seven judges have upheld a Federal Court ruling that native title has been washed away by the tide of history.
The claim area included land and water near Echuca on the New South Wales/ Victorian border. ' ABC News

Quelle mesquinerie! D'un autre côté, il était bon de voir plusieurs films dénonçant les problèmes aborigènes recevoir des accolades aux récents IF Awards et AFI Awards. On aurait pas vu ça il y a cinq ans. Ca prouve que la populace commence à prendre conscience. Mais il y a tant à faire...


  Profil  
 
 
Message PubliĂ© : 15 Mars 2003 00:57 
Avatar de l’utilisateur
Mate
Mate
Hors-ligne
Inscription : 04 DĂ©c 2002 06:14
Message(s) : 34
Localisation : Perth
ouep, la premiere fois (et encore maintemant) que j'ai croise des aborigenes en Australie, c'etait dans le bus... ils sont montes gratos, sont passes a cote de mois et pues l'alcool et la pauvrete...

C'est vraiment horrible ce qui leur arrive...

1- Imaginez passer de l'an 0 a l'an 2000 en 100 ans... ca decoiffe
2- Ils sont pas aider par les Australiens... surtout ceux du Nord-Ouest...
3- On les parcs, on leur donne de l'Alcool... reste pauvre et tais-toi...

A chaque fois, j'ai l'impression de croiser des fantomes...


  Profil  
 
  Demande d'aide sanitaire, Conseil des Femmes
Message PubliĂ© : 18 Mars 2006 00:32 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 07 Jan 2003 11:15
Message(s) : 1092
Localisation : Sydney, NSW, Adelaide, SA, et Versailles, France
Sandrine a Ă©crit :
Voici un article qui résume bien le pourquoi du malaise qui règne en Australie dès que l'on aborde le sujet des aborigènes...

ABC Australia a Ă©crit :
Conseil de Pitjantjatjara et problèmes de santé :
les problèmes de l'inhalation d'essence persiste en Australie Centrale


Le Conseil des Femmes d'Australie Centrale a lancé une invitation au Ministre de la santé, Tony Abbott, pour qu'il vienne passer une semaine au sein de leur communauté et se rendre compte par lui-même de la situation et de la gravité du problème posé par les renifleurs d'essence.

L'inhalation des vapeurs d'essence crée une accoutumance et fait des ravages au sein de plusieurs communautés aborigènes du pays.

Cette inhalation peut être mortelle et gravement perturber les fonctions cérébrales.

Cette invitation lancée par le Conseil des Femmes Pitjantjatjara fait suite aux récentes déclarations de Tony Abbott qui, lors d'une émission télévisée, a déclaré que "dans le domaine de l'inhalation de l'essence, c'est aux parents d'assumer leurs responsabilités et de contrôler leurs enfants."

Les femmes du Conseil de Pitjantjatjara rappellent que dans les communautés aborigènes, les parents sont bien souvent pauvres et en mauvaise santé, ce qui les rend incapables de contrôler les comportements parfois violents et souvent extrêmes des renifleurs d'essences.

ABC - Radio Australia
Australie Centrale - Conseil des Femmes
Pitjantjatjara, Santé.
Source : http://www.radioaustralia.net.au/francais


  Profil  
 
 
Message PubliĂ© : 19 Mars 2006 01:28 
New Mate
New Mate
Hors-ligne
Inscription : 15 DĂ©c 2005 02:37
Message(s) : 23
Localisation : sud-est-France
Le peuple Aborigène d'Australie n'est pas passé de l'an 0 à l'an 2000:ça c'est une référence judéo-chrétienne.Ce /ces peuples(étant donné le nombre de langues) a évolué parallèlement sans contact et interférences avec d'autres cultures,et cela remonte à au moins 40 000 ans lors des premières grandes migrations de "l'homo-sapiens";
Ils sont le Témoignage qu'il y avait d'autres possibles,ils ne sont ni en avance ni en retard,ils ont évolué différemment et ils ont subi l'arrogance colonialiste de la culture dite occidentale et les effets sont les mêmes au quatre coins de la planète.
La raison du PLUS FORT est toujours la MEILLEURE!!C'est une question de point de vue!PLUS FORT EN QUOI??


  Profil  
 
 
Message PubliĂ© : 19 Mars 2006 22:35 
Avatar de l’utilisateur
New Mate
New Mate
Hors-ligne
Inscription : 13 Mars 2006 21:20
Message(s) : 17
Localisation : gold coast
bonjours a tous

ma premiere experience en la relation des Australiens et Aborigenes a ete a TAFE , ou tous les vendredi apres midi ont nous permettais de visionner un film et un jour ont a vue ce film aui d ailleur a ete diffuse hier soir sur SEVEN RABBIT PROOF FENCE.

film base sur une histoire vrai a voir, donne vraiment une idee sur la situation precaire des aborigene et ce qu ils ont vecuent........


  Profil  
 
 
Message PubliĂ© : 19 Mars 2006 22:49 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 26 Nov 2004 05:07
Message(s) : 410
Localisation : annecy
c'est un grand classique et un des rares film ( le seul?) traitant de ce problème et qui ai fait le tour du monde.....
je confirme..... A VOIR !!!


  Profil  
 
  Les chemins de la libertĂ©, suite...
Message PubliĂ© : 20 Mars 2006 00:08 
Avatar de l’utilisateur
FranceDownUnder Expert
FranceDownUnder Expert
Hors-ligne
Inscription : 07 Jan 2003 11:15
Message(s) : 1092
Localisation : Sydney, NSW, Adelaide, SA, et Versailles, France
Le livre avait été traduit en français il y a quatre ans. Et l'excellent film qui a été adapté de ce roman biographique et historique est sorti en 2003 et 2004 en France, en Suisse, en Belgique et dans les autres pays francophones sous le nom des "Chemins de la liberté".

"Rabbit-Proof Fence" a obtenu une dizaine de Prix cinématographiques dans le monde.
(y compris pour la musique de Peter Gabriel). :wink:

http://www.cinopsis.com/rev_main.cfm?ID=2834
(une des meilleures présentations du film en français sur Internet)

http://www.cinopsis.com/rev_main.cfm?la ... =2834&rr=1
(une des critiques cinématographiques très positives de l'époque)

A+

Marc


  Profil  
 
  Re: Aborigènes: la voie de la rĂ©conciliation
Message PubliĂ© : 22 Mars 2011 20:54 
New Mate
New Mate
Hors-ligne
Inscription : 22 Mars 2011 20:49
Message(s) : 1
Pour ceux que ça intéresse, des articles en français sur l'histoire aborigène:
http://urosario.academia.edu/BastienBosa/Papers


  Profil  
 
Afficher les messages publiĂ©s depuis :  Trier par  
RĂ©pondre au sujet  [ 9 message(s) ] 


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité


Le fuseau horaire est UTC+8 heures [Heure d’été]

Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas Ă©diter vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum

Recherche de :
Aller vers :  
cron
Dernières discussions sur les forums FranceDownUnder.com:




Forums powered by phpBB
©2002-2014 FranceDownUnder.com